Construire, au travers de services et de démarches innovantes, le fret ferroviaire de demain

Bandeau2A2F.png

CONTEXTE

Les Hauts de France présentent de très nombreux chargeurs susceptibles d’utiliser le mode fret ferroviaire.

Ce mode est cependant peu compétitif par rapport à la route. Les raisons de ce constat sont multiples :

  • Difficultés d’accessibilité de l’infrastructure ferroviaire
  • Coût engendré par les ruptures de charges
  • Coût élevé pour le transport de faibles volumes

Les démarches de massification ainsi que les innovations technologiques en cours peuvent toutefois participer à la construction d’un modèle économique nouveau en mesure d’accroitre la compétitivité de ce mode.

Descriptif de l’action

Les actions sur ce volet sont de deux types :

  • Participer à la mise en place de synergies « tests » associant des opérateurs de transport et des chargeur
  • Participer à la mise en place de « services » fret ferroviaire en mesure de « doper » la compétitivité de ce mode.

 Propositions opérationnelles

  • Travailler à la mise en place d’outils de massification à disposition des acteurs du fret ferroviaire des Hauts-de-France

  • Lancement de démarches expérimentales de massification sur le site de Delta 3

  • Accompagnement de Railenium et SNCF Logistics sur le projet train long et connecté

  • Lancement d’une réflexion sur la mise en place d’un dispositif de valorisation des flux (capacités libres à valoriser)

  • Associer davantage les commissionnaires de transport à la 2A2F

  • Etc.